Crowdshipping : mon voisin le livreur

Imaginez un instant : vous commandez quelque chose sur Internet, vous laissez passer l’après midi et le soir même, on sonne à votre porte. C’est le voisin… avec votre colis. Comment est-ce possible ? C’est ce que l’on appelle le crowdshipping et ça risque d’arriver plus tôt que vous ne le pensez.

 

Devenez livreur pour votre quartier

 

Crowdshipping. Ce mot pourrait se traduire par livraison par la foule (ou par le peuple). Il vient s’ajouter à la longue liste des mots en Crowd qui font la une des médias chaque jour : crowdfunding, crowdsourcing, etc.

Le principe est simple. Plutôt que de passer par un système de livraison interne ou externe (DHL, La Poste, Fedex), le site sur lequel vous passez commande profite du fait qu’une personne relie les deux points pour vous apporter votre colis. Comme ça, finis les frais d’expédition et les livraisons en 2-3 jours minimum, le « coursier » peut passer dans l’heure qui suit. Ajoutez aussi à ça un impact écologique non négligeable, puisque cela tend à limiter les déplacements : le vôtre, celui du livreur et de toutes les autres personnes livrées.

L’exemple concret est américain et c’est Walmart qui le propose. En effet, la société propose dans certains magasins de faire effectuer les livraisons par les acheteurs qui se déplacent au magasin. L’intérêt pour le « coursier » ? Une réduction sur ses propres achats. Ainsi, vous pouvez voir arriver peu de temps après votre commande un voisin qui vous livrera votre commande et tout le monde est content. D’autres expériences plus ou moins proches sont menées en Suisse et en Suède avec des résultats variés.

 

Et en France, on en est où ?

 

Tout d’abord, il existe une variante proche du covoiturage. Par exemple, le site www.colis-voiturage.fr permet de trouver un livreur amateur pour ses colis. C’est très simple, on s’inscrit puis on cherche les possibilités de livraison sur un axe en fonction de la fréquence du trajet, des horaires… On peut également se proposer comme messager selon la dénomination du site en indiquant ses possibilités.

Pour ceux que l’idée intéresse, le crowdshipping commercial est le sujet d’une expérience dans un grand magasin de l’Ouest. Si l’essai venait à être transformé, soyez sûrs que nous verrons bientôt fleurir les offres chez tous les distributeurs e-commerce.

En attendant, il va falloir continuer à prendre son mal en patience et attendre le livreur.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Author: Michel

Partagez cet articles
Free Landz | Atelier de Marie | Entre professionnels